Inachevé.net

Site de création littéraire plus ou moins expérimentale

Paris — jeudi 5 juin 2008 — café

5 juin 2008

Météo France nous dit :

Température 14°C.

Vent Nord, 10 Km/h.

Belles éclaircies.

J’observe un ciel excessivement nébuleux, presque gris par endroits, il est vrai avec une belle éclaircie juste au-dessus de ma tête. Le vent n’est pas perceptible, du moins pas avec cette précision là. La température est assez fraîche, surtout au sortir du lit.

Finalement, en matière de météo comme en beaucoup d’autres choses, tout est affaire de sensations, de différentiels, de subjectif. Que de fois n’ai-je pas remarqué qu’il fait plus beau quand je suis amoureux ? Ou tout simplement quand je viens de faire l’amour !

La morosité de mon humeur ces jours-ci s’est donc très certainement répercutée sur mes rapports météo quotidiens ici : dans la mise en mot, dans la description des atmosphères (atmosphère ! est-ce que j’ai une gueule d’atmosphère ?), dans le soin tout particulier et largement inconscient que je prends à orienter mon texte et mon observation qui devrait pourtant être objective. En recherchant la langue, en recherchant la mise en mot qui fera de ces textes plus qu’un simple rapport, justement, — ce qui est finalement le coeur de l’exercice — je trahis le rapport lui-même, je trahis la vérité, malgré toute le meilleur de ma volonté.

C’est donc encore à travailler : savoir décrire, savoir chercher, sans trahir.



Dernier ajout : 21 novembre. | SPIP

Si l'un de ces textes éveille votre intérêt, si vous voulez citer tout ou partie de l'un d'eux, vous êtes invités à contacter l'auteur.