{process=oui}
Inachevé.net

Site de création littéraire plus ou moins expérimentale

Inachevé.net

  • Mercredi 5 août

    | The Virus Diaries | 5 août 2020

    Art contemporain — Chapitre 25

    « Nos deux jeunes se sentaient bien seuls. Accaparés par leurs divers impératifs mondains ou professionnels, les stars qui leur tenaient lieu de partenaires respectifs les abandonnaient bien souvent à leur ennui, dans leurs grandes villas de Beverly Hills aux vues imprenables sur la plaine urbaine qu’est Los Angeles. Des vues imprenables, certes, mais d’où on avait peine à distinguer l’océan au loin — l’océan qui était pourtant le seul signe de nature un tant soit peu sauvage dans les (...)

    Lire la suite...

  • Mardi 4 août

    | The Virus Diaries | 4 août 2020

    Art contemporain — Chapitre 24

    « Ce que tout le monde ignorait, même moi, c’est que la jeune médecin et mon fils avaient été amoureux l’un de l’autre au lycée. Je ne sais même pas s’ils étaient chacun au courant des sentiments de l’autre à l’époque. « Vous vous souvenez de notre président de région ? Parmi les grandes avancées qu’il a voulu impulser sur le territoire, il y a eu cet immense lycée qu’il a construit un peu plus haut dans la vallée. Un projet pharaonique, dont (...)

    Lire la suite...

  • Lundi 3 août

    | The Virus Diaries | 3 août 2020

    Art contemporain — Chapitre 23

    « Elle est pourtant si adorable… Elle ne méritait pas tout ce mépris. Vous pouvez me croire : je la connais. Je la connais même très bien. Vous allez comprendre. « Ce qui est vrai, c’est que le tournage se termina en eau de boudin. Chômage technique on pourrait dire. Sans l’acteur principal, c’était compliqué de continuer. Vous imaginez sa tête ? Non seulement son visage était boursouflé de dizaines de piqures, mais il fallait lui retirer tous les dards plantés, (...)

    Lire la suite...

  • Vendredi 31 juillet

    | The Virus Diaries | 31 juillet 2020

    Art contemporain — Chapitre 22

    « On l’a fait redescendre en urgence pendant qu’on appelait les pompiers. Quand il est arrivé en bas, il était méconnaissable. On s’est demandé s’il ne faisait pas un choc allergique. Le médecin de garde du tournage lui a fait une injection d’adrénaline dans la cuisse. Quelqu’un, je ne sais qui, a sorti une blague à propos de Pulp Fiction et que c’était quand même plus drôle de faire ça directement dans le cœur. Apparemment, il avait été (...)

    Lire la suite...

  • Jeudi 30 juillet

    | The Virus Diaries | 30 juillet 2020

    Art contemporain — Chapitre 21

    « Mais j’anticipe. Vous allez comprendre. « Tant bien que mal, le tournage a repris dès le lendemain. Seulement, dans son état, les cascades étaient plus longues à réaliser — parce qu’il tenait absolument à les faire lui-même, dans la mesure du possible. Ça a fatigué tout le monde : le soleil tapait tellement, vous comprenez. Alors passer des heures à faire et refaire toujours la même scène parce que l’acteur principal n’a pas des réflexes aussi affutés (...)

    Lire la suite...

  • Mercredi 29 juillet

    | The Virus Diaries | 29 juillet 2020

    Art contemporain — Chapitre 20

    « En revanche, j’ai remarqué qu’elle était bien moins amicale avec les autres membres de l’équipe du film. Cordiale, bien sûr, on avait l’impression qu’elle avait un mot d’attention pour chacun de ceux qu’elle croisait, mais c’était toujours à distance. Surtout avec son partenaire masculin, ou avec le réalisateur. Ça ne donnait pas la même image de « bonne copine » qu’elle avait avec nous autres, et surtout avec la bande de potes de mon fils. Un moment, je me suis dit que c’était justement (...)

    Lire la suite...

  • Mardi 28 juillet

    | The Virus Diaries | 28 juillet 2020

    Art contemporain — Chapitre 19

    « Ce qui nous a le plus étonnés, c’est elle. On l’imaginait pas du tout comme ça. Mais alors pas du tout. Dès son arrivée, elle s’est promenée partout dans la région, toute seule, habillée comme n’importe quelle jeune du coin. Fallait vraiment passer à côté pour s’apercevoir que c’était bien elle. Elle a écumé tous les restaurants et les bars du coin, elle a goûté toutes nos spécialités ou presque, et elle en connaissait un rayon en vin ! Quand elle est (...)

    Lire la suite...



Dernier ajout : 5 août. | SPIP

Si l'un de ces textes éveille votre intérêt, si vous voulez citer tout ou partie de l'un d'eux, vous êtes invités à contacter l'auteur.