Accueil > Langues oubliées > Innocence

Innocence

jeudi 18 août 2011, par js.bach

Se rappeler d’une première rencontre. Du terrain aussitôt reconnu. Point de tâtons, l’entrée en matière est à elle seule la clef de l’échange à venir.

Contempler l’innocence et l’incrédulité sur le visage sans calcul. Un regard bleu s’écarquille sans briller. Elle regarde la mélancolie sans en saisir le sens ni la profondeur. La tristesse est loin de son tendre esprit. Elle le voit qui ferme les yeux — une larme qui perle de dessous la paupière — elle tend un petit doigt timide pour recueillir ce sanglot étonnant — le porte à sa bouche — goûte le sel et l’amertume — mais nul signe, nulle explication manifeste —. L’autre se ressaisit et elle retourne à l’innocence, condamnée à attendre quelques années avant de découvrir par expérience ce qu’elle n’aura voulu qu’éviter.