Inachevé.net

Site de création littéraire plus ou moins expérimentale

Fragment II

24 février 2010

Fragment — Évitement — Manquement

Encore un.

Ils sont nombreux. Nombreux, ceux qui essaient de lui ressembler. Qui imitent son look, cultivent le mal rasé, le plus ou moins sale.

Ils oublient toujours que tout ça n’était pour lui qu’apparence. Ce look n’avait de sale et de mal ficelé que ce qu’il renvoyait à l’œil indiscret et myope.

Encore un.

On les repère de loin. Pas même besoin d’être vous. Même moi. Je me dis : encore un.

Ils sont nombreux. Nombreux, ceux qui essaient de lui ressembler. Qui imitent ce qu’ils croient qu’il était.

Certains détails sont aisés

Facile d’être mal rasé

La clope toujours allumée

Silhouette boudeusement courbée

Voix traînante

Mèches grisonnantes

Allure nonchalante

Lippe pendante

Qui renvoie dans son coin

Qui envoie chier avec dédain

Et tout ça qui dit que suis vain

« M’en fous » presque indistinct

Les astuces

cette joie d’adolescent

cette naïveté qui s’allume et dévoile son âme d’enfant

intacte, bien loin de tout ça,

quand la langue lui découvre un de ces tours dont elle a le secret.

Y en a qu’en font trop.

Se droguent, s’alcoolisent, se shootent, se gueulent, se vautrent, s’oublient, vieillards précoces, séniles artificieux artificiels, se laissent pousser trop leurs cheveux, n’écrasent pas leurs cigarettes — variantes sans intérêt.

C’est dans la contrainte que se dévoile le génie. Il faut avoir ce nez, pour jouer avec et le dépasser.

Vous vous détournez, je vous vois vous détourner. C’est facile, c’est déjà fait, faites autres chose, enfin, trouvez-vous.

Savoir la classe.

Essayer la mèche.

Essayer l’œil pervers.

Essayer la barbe,

la vraie,

celle du marin,

de celles qu’on décoiffe,

qu’on désordonne.

Essayer l’absurde,

essayer le crapuleux,

le vulgaire.

Mais ne plus chercher là,

sarcasme provocation.

Chercher fin

chercher intelligent.

Besoin de cultiver, de contraindre.

Stop.



Dernier ajout : 23 juillet. | SPIP

Si l'un de ces textes éveille votre intérêt, si vous voulez citer tout ou partie de l'un d'eux, vous êtes invités à contacter l'auteur.