{process=oui}
Inachevé.net

Site de création littéraire plus ou moins expérimentale

Carnet(s) I

2 décembre 2008

De proches en proches

Pour explication, voir là.

Sans prétendre àla justesse psychologique extrême ou prétendre que les quelques moments que j’ai passé avec eux ont une quelconque signification réelle (ils se sont certainement forgés depuis un masque de circonstance pour ces occasions-là, mais ce masque même pique ma curiosité, comment s’est-il fait, quelles décisions conscientes ont-elles été prises, qu’a-t-on refoulé, quels mécanismes inconscients se sont mis en branle, dès les premiers moments de calme après l’agitation de la disparition ?) — les remarques que je me suis faites relèvent même déjàdavantage de la fiction, car découlant directement des réflexions pleinement subjectives que ces rencontres ont suscité en moi.

A priori, l’une est encore amoureuse, et qui pourrait l’en blâmer. L’existence de son fils ne l’aide pas àdépasser cet amour fondateur, qui l’a foudroyée sur place, l’a envahie plus qu’elle n’a su le supporter. Ce n’est ni une tragédie, ni un drame — elle n’était au moment de la rencontre pas complètement en mesure d’accueillir toute sa personne, et d’aller aussi loin qu’il aurait voulu l’entraîner.

L’autre, quant àelle, en a fait son deuil et le tient dans son cÅ“ur avec une affection chaude et maternelle : « L’éternel adolescent  », m’a-t-elle dit àplusieurs reprises. Il reste lié àun épisode, certes cher, mais révolu de son existence. Sur lequel elle peut mettre des mots. Elle a exorcisé son omniprésence comme son absence, dans la mesure du possible — et gardé toute sa tendresse.

Sa sœur, elle, est d’une certaine manière restée une enfant, ou une ado, du moins, quand elle parle de lui.

Les autres dégagent quelque chose de très différent : ils sont entièrement dans l’identification, dans la projection, dans la familiarité immatérielle de la méconnaissance, de la non connaissance.

Plein de fragments àvenir.



Dernier ajout : 12 novembre. | SPIP

Si l'un de ces textes éveille votre intérêt, si vous voulez citer tout ou partie de l'un d'eux, vous êtes invités à contacter l'auteur.