{process=oui}
Inachevé.net

Site de création littéraire plus ou moins expérimentale

Lundi 21 novembre

21 novembre 2022

Petit coup de gueule

Il m’arrive parfois, au détour d’une conversation (généralement avec une vague connaissance, ou une nouvelle rencontre), de pointer les difficultés pécuniaires et la situation extrêmement précaire du plumitif quotidien. Invariablement (ou presque), on me renvoie à :
— Mais, c’est une passion, tu aimes ce que tu fais, non ?
Évidemment : c’est une passion. Et alors ? Le fait que j’aime ce que je fais n’est nullement une raison suffisante pour que je ne puisse vivre. Ou alors, il faudrait que ce soit la même chose pour tout le monde.
On devrait alors faire passer une nouvelle loi : la rémunération doit être inversement proportionnelle à la passion et à l’amour qu’on a du métier qu’on pratique, ou à tout le moins à la quantité de plaisir qu’on en tire.
Parce qu’il y a certainement des traders qui adorent ce qu’ils font, non ? Alors : pfff ! Au Smic. Pareil pour les banquiers, les PDG de grandes entreprises, etc.
Par contre, je propose un salaire conséquent pour tous ces métiers que, en revanche, tout le monde fuit : éboueurs, égoutiers, manutentionnaires, livreurs, chauffeurs, etc.



Dernier ajout : 9 décembre. | SPIP

Si l'un de ces textes éveille votre intérêt, si vous voulez citer tout ou partie de l'un d'eux, vous êtes invités à contacter l'auteur.