{process=oui}
Inachev.net

Site de création littéraire plus ou moins expérimentale

Inachevé.net

  • Samedi 16 mai

    | The Virus Diaries | 16 mai 2020

    General Pause — Chapitre 10

    Une autre hypothèse a été récemment introduite par des spécialistes en paléoanthropomédecine. Une hypothèse fort intéressante au demeurant. D’autant plus qu’elle est corroborée par nombre de témoignages écrits, datant indubitablement de l’époque qui nous occupe, et consignés — détail extraordinaire ! — à des supports non silicés ! Ces diaristes semblent effectivement avoir développé une grande méfiance envers les technologies s’appuyant sur des supports silicés, méfiance qui n’est au reste pas sans lien, selon (...)

    Lire la suite...

  • Vendredi 15 mai

    | The Virus Diaries | 15 mai 2020

    General Pause — Chapitre 9

    Toutefois, on peut s’étonner que, en ce début de XXIe siècle, un peu moins de 80 ans après la première explosion atomique (les estimations sont encore un peu floues), un tel conflit planétaire n’ait pas donné lieu à un usage extensif de l’arme nucléaire. L’humanité s’était-elle entretemps aperçu de son inutilité militaire absolue ? Toutes les populations étant susceptibles d’en souffrir, en non pas seulement une nation en particulier, son usage d’ampleur aurait effectivement relevé du suicide collectif et (...)

    Lire la suite...

  • Jeudi 14 mai

    | The Virus Diaries | 14 mai 2020

    Dilemme

    Dans un réflexe un peu moutonnier bêêêê, voilà presque deux mois, je me suis lancé dans une entreprise assez attendue pour quelqu’un comme moi : un journal de crise. Tout à la fois exercice de style, exutoire d’angoisses, aspirant témoin pour l’histoire et prétentieux nombrilisme, j’ai fait l’erreur, au contraire de bien de mes collègues, de l’intituler The Virus Diaries. Et non pas Journal d’un confiné par exemple. Aurais-je choisi ce dernier titre, j’aurais pu, dès lundi dernier, abandonner sans (...)

    Lire la suite...

  • Mercredi 13 mai

    | The Virus Diaries | 13 mai 2020

    Voici mon sang

    Hier soir, j’ai versé mon sang pour la patrie. Littéralement. Et mon sang sauvera le monde. Oui, oui. Parfaitement. Grâce à mon sang, le monde sera sauvé. Bon, j’avoue, ce n’était que quelques gouttes. Et mon sang ne suffira pas à lui seul à sauver le monde. Mais quand même, ça fait quelque chose de se sacrifier ainsi pour le salut de l’humanité ! Voici les faits : depuis quelques années maintenant, je fais partie de plusieurs cohortes, dont les données de santé (entre autres) servent aux scientifiques et (...)

    Lire la suite...

  • Mardi 12 mai

    | The Virus Diaries | 12 mai 2020

    General Pause — Chapitre 8

    Et puisque nous en sommes à établir des comparaisons avec les conflits antérieurs, il convient de noter ici que, si nous parvenions à établir que la General Pause fut effectivement un conflit d’envergure, ce serait le premier depuis la première éruption de grande guerre (un siècle plus tôt) à faire l’emploi de ces armes que l’on appelle aujourd’hui « sournoises », sans doute chimiques et très probablement bactériologiques. Après leur heure de gloire au début du XXe siècle, les armes sournoises (alors (...)

    Lire la suite...

  • Lundi 11 mai

    | The Virus Diaries | 11 mai 2020

    Back to business as usual

    Quelque chose devait changer. Quelque chose doit changer. Aujourd’hui. Quelque chose aurait dû changer. Est-ce que ça aurait dû changer dès maintenant ? L’après, ça commence quand ? Le changement, c’était vraiment maintenant, hier, avant-hier ? Papa, c’est loin l’Amérique ? Tais-toi et nage. Au passage, j’avoue que j’aimerais bien y être, moi, au milieu de l’Atlantique — pas à la nage sans doute, mais tout de même. Et, d’ailleurs, c’est quoi, le changement ? C’est quoi, un monde qui change ? À quoi on le voit (...)

    Lire la suite...

  • Dimanche 10 mai

    | The Virus Diaries | 10 mai 2020

    General Pause — Chapitre 7

    Un monde en déliquescence gagnée par les tensions de toute part. Une épidémie d’égotite aigue semble avoir gagné toutes les couches de la population, touchant particulièrement les individus en position de pouvoir (la médecine a depuis bien établi les divers symptômes de l’égotite, la soif de pouvoir étant clairement l’un des principaux — hélas, à l’instar d’autres pathologies psychiatriques pendant les siècles précédents, l’état de l’art en ce début de XXIe siècle ne reconnaissait pas l’égotite comme une (...)

    Lire la suite...



Dernier ajout : 3 juin. | SPIP

Si l'un de ces textes éveille votre intérêt, si vous voulez citer tout ou partie de l'un d'eux, vous êtes invités à contacter l'auteur.