{process=oui}
Inachevé.net

Site de création littéraire plus ou moins expérimentale

Mardi 5 mai

5 mai 2020

Kaléidoscope onirique — 2

C’est fou comme les gens dans mes rêves font peu de cas des mesures de distanciation sociale. Rien que cette nuit, au cours de mes promenades, j’ai eu du mal à me frayer un chemin dans la foule qui encombrait le trottoir. J’étais bousculé de partout. Et cette masse agglutinée à l’arrêt de bus : pensez-vous qu’elle se bougerait un brin pour dégager le mètre nécessaire à mon passage ? Non, bien sûr. Et, parmi tous ceux-là, pas un seul masque à l’horizon. Le croirez-vous ?
À cela s’ajoutaient les incivilités pittoresques propres aux parisiens : ce chauffeur qui ménage une place pour son 4x4 à coups de pare-chocs, ces indisciplinés qui traversent n’importe comment.
En revanche, la chaussée me paraissait bien trop propre et nette pour être honnête.
Un peu plus tard dans la nuit, je crois que j’ai revécu une scène de la journée précédente : mon adorable petite fille de tout juste un an, qui me grimpe dessus pour me faire des câlins, non sans laisser derrière elle la trainée de bave de l’escargot. Mais son sourire, mais son rire. Je me demande si ses frères ne sont pas joints à elle vers la fin.
En tout et pour tout : une bien meilleure nuit — côté rêves du moins.



Dernier ajout : 18 septembre. | SPIP

Si l'un de ces textes éveille votre intérêt, si vous voulez citer tout ou partie de l'un d'eux, vous êtes invités à contacter l'auteur.