{process=oui}
Inachevé.net

Site de création littéraire plus ou moins expérimentale

Mercredi 8 avril

8 avril 2020

Voilà trois semaines que nous sommes dans cette situation absurde et on pourrait presque croire qu’on s’y est fait ! Comme si c’était on ne peut plus naturel, ou presque — en fait non, pas vraiment, mais qui l’eut cru, même il y a deux mois, quand nous avons appris que des régions entières de Chine étaient ainsi mises à l’arrêt ? Comme quoi, l’esprit humain est capable de s’habituer aux circonstances les plus aberrantes.
Et pourtant, l’incompréhension demeure. Incompréhension : c’était le premier mot de ces Virus Diaries, et j’avoue que c’est le sentiment qui domine, encore aujourd’hui. Et, de la même manière je ne pensais pas être capable de tenir ainsi trois semaines confiné avec mes enfants 24h sur 24 ou presque et, finalement, bizarrement, tout se passe bien. Avec des hauts et des bas, certes.
Heureusement que ces textes relèvent du journal, parce qu’ils n’ont aucun intérêt passé ce strict exercice. Mais je m’y suis astreint, qu’il fièvre, qu’il douleure, qu’il énerve, qu’il soleille… En espérant que le recouvrement de ma santé se doublera d’un recouvrement de ma plume et de ma lucidité.



Dernier ajout : 28 septembre. | SPIP

Si l'un de ces textes éveille votre intérêt, si vous voulez citer tout ou partie de l'un d'eux, vous êtes invités à contacter l'auteur.