Accueil > La pluie et le beau temps > Paris — Nuit du 29 au 30 mai 2008

Paris — Nuit du 29 au 30 mai 2008

vendredi 30 mai 2008, par js.bach

La nuit est presque la même qu’hier : le même calme, les mêmes sons. Il y a peut-être un petit fond d’humidité en plus, et, paradoxalement, un ciel plus pur, un air plus léger.

Mais, à la différence d’hier, les parisiens se sont aperçus de la douceur de la nuit et sont sortis en masse. Je ne compte pas les couples que j’ai croisés se bécotant sur les bancs publics (que je regarde, comme de bien entendu, d’un regard oblique, je ne suis pas mieux que tous les autres passants, que voulez-vous, mais pour moi n’est-ce pas une pointe de jalousie ?). Les rues résonnent de nombreuses voitures, les bars sont encore plein, les rues animés.

Et la solitude n’en est que plus mordante, forcément, direz-vous. Seul au monde, on se sent moins seul que seul au milieu du monde.