Inachevé.net

Site de création littéraire plus ou moins expérimentale

"Enfoncement dans le désespoir"

10 décembre 2009

En lisant

"Enfoncement dans le désespoir d’un écrivain qui n’écrit pas." (p. 325)

"Le roman dévore aujourd’hui toutes les formes ; on est à peu près forcé d’en passer par lui. Cette étude sur la destinée d’un homme qui s’est nommé Hadrien eût été une tragédie au XVIIe siècle ; c’eût été un essai à l’époque de la Renaissance." (p. 340)

"Faire de son mieux. Refaire. Retoucher imperceptiblement encore cette retouche. « C’est moi-même que je corrige, disait Yeats, en retouchant mes oeuvres. »" (p. 345)

Marguerite Yourcenar, Carnet de notes de Mémoires d’Hadrien, in Mémoires d’Hadrien, folio 921

Œuvre qui grandit à côté de soi. Travail intérieur imperceptible à l’écrivain lui-même. Détresse plus extérieure de ne plus savoir aligner quelques mots.



Dernier ajout : 23 juillet. | SPIP

Si l'un de ces textes éveille votre intérêt, si vous voulez citer tout ou partie de l'un d'eux, vous êtes invités à contacter l'auteur.