Inachevé.net

Site de création littéraire plus ou moins expérimentale

Vases-Communicants

Dernier ajout : 27 août 2011.

Le premier vendredi du mois, depuis juillet 2009, est l’occasion d’un Ă©change amical : Ă©crire chez un autre, non pas pour lui, mais dans l’espace qu’il s’est mĂ©nagĂ© pour son Ă©criture — exercice dĂ©licat d’appropriation temporaire, et d’exploration de son propre rapport au mĂ©dia et Ă  l’autre. Autre manière, aussi d’établir un peu partout des liens qui ne soient pas seulement des directions pointant vers, mais de vĂ©ritables textes Ă©mergeant depuis.


| Un texte au hasard |

  • 11 novembre 1983…

    6 janvier 2011

    inachevé… (Franck Queyraud)

    Je lisais dĂ©jĂ . Un peu, beaucoup, en dĂ©sordre. De tout. Des romans, des essais, de la science-fiction ou de la bande-dessinĂ©e. Me souviens de mon grand-père maternel, cheminot, militant communiste et syndicaliste qui m’emmenait acheter Pif Gadget. Il me semble bien que c’était le jeudi Ă  l’époque. Oui, c’était le jeudi. C’était au temps de l’enfance. Je lisais dĂ©jĂ . Un jour, ce fut jour d’hapax. Je ne connaissais pas ce mot Ă©videmment, ce qu’il signifiait, ce qu’il symbolisait. Ne m’attendais pas aux (...)

    Lire la suite...

  • — Sans titre

    3 décembre 2010

    (extrait d’un WIP) par Sam Dixneuf

    Je suis une battante. Je suis une battante. Je suis…
    Je ne me suis jamais arrĂŞtĂ©e. PortĂ©e par un dynamisme hors du commun, j’ai traversĂ© la vie comme un joyrider. Pas le temps de penser. Plus vite, plus haut, plus fun. Search & Destroy. Sans le Search. A runaway girl of the nuclear a-bomb. Tu parles. ESSEC sans prĂ©pa. A sec t’as vu, comme mes-yeux-profonds-comme-la-nuit disait l’autre cramĂ© père de ma fille, entre deux vodkas Red Bull, les pupilles aussi dilatĂ©es que la chatte d’une vieille pute, (...)

    Lire la suite...

  • « Plaies et dĂ©liĂ©s »

    5 novembre 2010

    Topographie de Berlin par Landry Jutier

    http://maps.google.fr/maps/ms?hl=fr&ie=UTF8&msa=0&msid=105452997562689034800.000493c3d06406df41912&t=h&z=13
    De deux sĂ©jours Ă  Berlin, j’ai gardĂ© de nombreux mots et phrases. Pourtant, la seule forme « textuelle » s’avĂ©rait insuffisante. Berlin est intĂ©ressante Ă  beaucoup de point de vue, et deux de ces points de vue sont certainement l’espace et la topographie. Berlin porte les traces physiques de son histoire, Ă  travers ses creux et ses pleins, ses vides et ses Ă©difices en ruine, (...)

    Lire la suite...

  • renoncements

    1er octobre 2010

    Jacques Bon

    Jouer le Clavier bien tempéré et les variations Goldberg. Accorder et régler seul le piano.
    Plonger dans les eaux de la Fontaine Saint-Georges à la rencontre des démons des eaux secrètes. Traverser le Gouffre de la Pierre Saint Martin, descendre tout au fond de celui d’Aphanicé.
    Nager dans le dĂ©troit de Magellan, le descendre de l’Atlantique au Pacifique Ă  bord d’un cargo. Piloter un Bell 47. Jouer la Toccata de Widor sur un CavaillĂ©-Coll dans la nuit d’une cathĂ©drale dĂ©serte. DĂ©chaĂ®ner un Hammond B3 (...)

    Lire la suite...

  • Inachever le jour

    6 août 2010

    Arnaud MaĂŻsetti

    Dix jours loin, sans ville, sans horaire — sans connexion et sans mĂŞme tĂ©lĂ©phone : ici, je dois ĂŞtre au beau milieu de cette zone non couverte par les rĂ©seaux (moins de trois pour cent du territoire) — il y a un endroit oĂą je peux recevoir internet, signal faible. Je ne l’aurai utilisĂ© que deux fois : la première, deux jours après mon arrivĂ©e, pour recevoir un mail attendu. La seconde, demain sans doute, pour envoyer ce texte.
    Le jour, on entend le ciel coulisser contre lui-mĂŞme, et tous les soirs il (...)

    Lire la suite...



Dernier ajout : 14 mai. | SPIP

Si l'un de ces textes éveille votre intérêt, si vous voulez citer tout ou partie de l'un d'eux, vous êtes invités à contacter l'auteur.