Inachevé.net

Site de création littéraire plus ou moins expérimentale

G.

Dernier ajout : 25 janvier 2013.

Fiction G. Pour quelques explication succinctes, voir ce texte-lĂ .


| Un texte au hasard |

0 | 7 | 14

  • Fragment I

    18 février 2010

    Fragment — Evitement

    On fait un pas en arrière. On s’écarte, les jours passent.
    On aura bientĂ´t oubliĂ© ce qui faisait le jour hier. Et pourquoi pas ?
    Qu’avait-il, ce jour d’hier, de si sĂ©duisant, de si confortable ? Juste quelques sentiments Ă  nourrir, quelques susceptibilitĂ©s Ă  mĂ©nager.
    S’affranchir — quel beau mot — dĂ©passer — trop juste —
    Les talents sont pour si peu dans ce que les rĂŞves suggèrent. Compter sur la force incertaine de la peur pour attiser l’espoir — fatigant.
    Pourquoi pas refaire ce trajet, sauter la marche (...)

    Lire la suite...

  • IV

    21 juin 2009

    Interview(s) (deuxième version)

    Il est lĂ , face Ă  toi, et tu as presque oubliĂ© qui il est. Tu as oubliĂ© pourquoi il est lĂ  et mĂŞme ce que tu lui racontes. Tu parles, et tu es ailleurs. VoilĂ  Ă  quel point tu as l’habitude de ces choses-lĂ . MĂ©canique. Bien huilĂ©e. Tu n’as plus mĂŞme besoin d’y songer pour les raconter, de les rappeler, de les convoquer — le clichĂ© est lĂ , Ă  disposition, comme s’il Ă©tait posĂ© sur le buffet, tout près, sous ta main, avec dessus le fantĂ´me magnifique et sublimĂ©, et le sourire qui va avec, prĂŞt Ă  apparaĂ®tre au (...)

    Lire la suite...

  • III

    15 mars 2009

    Promenade — Livre(s) (première version)

    Pour les autres Ă©bauches du projet, voir lĂ , lĂ , lĂ , lĂ , lĂ  et lĂ  encore. Pour une petite explication de ce que je voudrais en faire : ici...
    Ce n’était pas une promenade, ça l’est devenu.
    Pourquoi prendre un taxi, ou même le métro, pour quatre stations et demie, surtout quand il y a de toutes façons un changement.
    Et puis c’est le début du printemps, le vert et les valses s’annoncent dans l’air parfumé de fraicheur.
    Il y a le jardin, les chaussures sont confortables. On marche. Le soleil ras et frais (...)

    Lire la suite...

  • I

    7 décembre 2008

    Interview(s) (première esquisse)

    Les histoires qu’on a mille fois racontĂ©es, Ă  tous les journalistes et Ă©crivains qui les demandent — la rencontre, la sĂ©duction, les moments forts de crĂ©ation de l’artiste, les derniers jours — ah, les derniers jours, cette larme qu’on a toujours, dont on n’arrivera jamais Ă  se dĂ©barrasser, ce sanglot dans la voix « le lendemain, c’était fini », qui fait dĂ©sormais partie du rituel, presque mĂ©canique, comme le transcendant de l’élĂ©vation —, les dernières heures. Le quotidien aussi, embelli par le temps, par la (...)

    Lire la suite...

0 | 7 | 14



Dernier ajout : 14 juillet. | SPIP

Si l'un de ces textes éveille votre intérêt, si vous voulez citer tout ou partie de l'un d'eux, vous êtes invités à contacter l'auteur.