{process=oui}
Inachevé.net

Site de création littéraire plus ou moins expérimentale

Vendredi 3 avril

3 avril 2020

Fatigue et lassitude

Fatigue et lassitude.
Cette nuit, lors d’une longue insomnie heureusement sans (trop d’)angoisse, je me suis demandé quelle était la différence sémantique entre ces deux mots — a priori plus ou moins synonymes. À première vue, je dirais que la lassitude s’applique davantage au domaine psychique, ou moral. La fatigue est physique : on dit d’une structure qu’elle est fatiguée, on ne dira jamais d’une structure qu’elle est lasse.
Las ! Quelle exclamation ! Que de poésie(s) d’emblée convoquée(s) ! (et aussi, un petit clin d’œil à Asterix et la Serpe d’or) Derrière « las », on entend bien sûr aussi « l’hélas »…

Bizarrement, en regardant le dictionnaire, je découvre au contraire que la lassitude a parfois des côtés plus « agréables » que la fatigue, laquelle est quasi exclusivement négative.
Toujours est-il que je parlerais donc davantage de fatigue aujourd’hui. Fatigue généralisée, y compris morale. Vidé.



Dernier ajout : 6 juin. | SPIP

Si l'un de ces textes éveille votre intérêt, si vous voulez citer tout ou partie de l'un d'eux, vous êtes invités à contacter l'auteur.