{process=oui}
Inachevé.net

Site de création littéraire plus ou moins expérimentale

Mardi 31 mars

31 mars 2020

Une famille infectée

C’est officiel ou presque : toute la famille est infectée. Mes symptômes ont commencé hier matin : un bon gros état grippal avec maux de tête, courbatures, fatigue, etc. La fièvre n’est pas énorme : pas plus de 38,5 — comme les enfants avant moi. À cela s’ajoute un point douloureux et oppressant au milieu de la poitrine. Ce sont surtout les maux de tête et la fatigue qui sont les plus handicapants… Imaginez : avec les gosses qui courent partout en criant ? Difficile d’être crevé quand on côtoie des enfants crevants. Bref, ce n’est pas du tout agréable, même si les désagréments vont et viennent (ce matin, ça allait mieux, avec un coup de moins bien au moment du déjeuner) et même si le doliprane fait un super effet.
Tout cela m’a amené à une autre première : la téléconsultation. Pas encore tout à fait au point : dans un premier temps, j’avais le son et l’image, mais la médecin n’avait que l’image. Résultat : on a fait ça, à l’ancienne, par téléphone. Avec en guise de conclusion un cas typique de Covid-19 pour moi.
Dans les jours prochains, il faut que je me repose (facile à dire) et que je guette l’apparition divers symptômes : à commencer par les difficultés respiratoires (pour cela, matin et soir, je dois essayer de compter jusqu’à vingt, d’un coup et dans un même souffle) et la perte d’odorat ou de goût. La période la plus cruciale sera entre J+7 et J+10 (donc entre vendredi et lundi pour Laure, entre lundi et jeudi prochain pour moi).
Laure, à ce sujet, a eu droit à un test. Dans un « drive » installé sur un parking du parc des expositions, porte de Versailles. Tout était prévu pour que les contacts entre les laborantins et les testés soient minimaux (avec envoi par mail des cartes vitales, cartes mutuelles, etc.), et la procédure est manifestement assez douloureuse pour le ou la testé•e.
Résultat sous 72h… Résultat qui fait assez peu de doute pour moi — j’ai presque l’espoir qu’il soit positif, pour qu’on en ait fini avec tout ça. Surtout si cette saloperie est effectivement immunisante, auquel cas ce serait même l’idéal de pouvoir tourner la page.



Dernier ajout : 30 novembre. | SPIP

Si l'un de ces textes éveille votre intérêt, si vous voulez citer tout ou partie de l'un d'eux, vous êtes invités à contacter l'auteur.