Inachevé.net

Site de création littéraire plus ou moins expérimentale

Froissé

28 octobre 2011

Mais comment est-ce possible ?

Comment est-ce possible, je vous le demande ?

Faut vraiment être dépourvu de toute mémoire, ou de toute considération pour les autres pour faire un truc pareil ?

Déballer un bonbon de son papier plastique, qui couvrirait presque le son délicat du clavecin à chacun de ses froissement ?

Comment est-ce possible ?

Mais qui est en train de déballer son bon bon de son papier plastique ?

Je la vois, la grosse, la vieille dégoûtante : elle est assise au premier rang. Une vieille, cheveux courts, teints bruns reflets roux, petites lunettes rondes, constipée et crispée, gilet de laine aux motifs floraux ou ornithologiques, qu’importe, corsage mauve du meilleur effet, mettant en valeur le goitre exquis qui pendouille au dessus des mains agitées autour du papier bonbon.

Je la déteste, d’emblée.

Ça n’a pas l’air de la déranger. Elle se croit dans son bon droit. Comme devant sa télévision.

Elle suce son bonbon si rien d’autre n’existait, ses lèvres tendues vers l’avant.

Une poule.

Derrière elle, un type en rouge, mine bouffie, trogne gonflée et rougie par l’alcool, me regarde d’un air mauvais lorsque je regarde la vieille d’un air mauvais moi aussi.



Dernier ajout : 26 avril. | SPIP

Si l'un de ces textes éveille votre intérêt, si vous voulez citer tout ou partie de l'un d'eux, vous êtes invités à contacter l'auteur.