Inachevé.net

Site de création littéraire plus ou moins expérimentale

Série d’esquisses — Esquisses I, II et III

8 octobre 2008

Esquisse I

La scène n’est pas drôle en elle-même. Il faut juste attendre quelques minutes. Apprécier les efforts qu’elle fait. Pourquoi tient-elle à meubler ainsi chaque instant ? Parler ; d’une voix un peu rauque qui porte loin, bien malgré elle j’en ai peur. Complètement différent du type à ma droite dont la voix haut perchée est un murmure incessant, comme un bourdonnement de moteur d’avion, haut dans le ciel.

Tout un métier : pour tenir le haut du pavé, garder la parole pendant tout un repas, il faut ne manger que de petites bouchées., très vite avalées, des gorgées furtives, qui interrompent à peine la phrase, comme une virgule, un point virgule à peine, une respiration. Toute une technique, aussi, pour mettre en drame le moindre événement qui ponctue le repas. Je suis impressionné. Mais pourquoi, encore une fois, pourquoi se croit-elle obligée de s’imposer ainsi ? Avec tant de force, avec tant d’aplomb ? Et en même avec ce naturel nonchalant qui se voudrait plus.

(19/07/2008)

Esquisse II

Église romane remaniée

L’église est moins belle de l’intérieur que de l’extérieur où elle s’inclue merveilleusement dans un village à la beauté pastorale et majestueuse tout à la fois.

Ce que j’aime, que j’adore même, dans cette église, c’est le dallage disjoint — et il ne faut pour une fois y voir aucune référence, même si la formulation même en est une. Les pierres lissées par le temps et les passages, qui brillent comme des galets au font d’un torrent.

(7/08/2008)

Esquisse III

Que de monde !

Je crois revoir M. dans cette foule. Et avec elle aussitôt défilent devant mes yeux, des dizaines de silhouettes, filles que j’ai embrassées, serrées dans mes bras, eues nues tout contre moi. Chacune m’enfonçant un peu plus dans la terre. Je revois les ventres, les poitrines, je sens chacune entre mes doigts, au fond de ma main.

(10/08/2008)



Dernier ajout : 22 novembre. | SPIP

Si l'un de ces textes éveille votre intérêt, si vous voulez citer tout ou partie de l'un d'eux, vous êtes invités à contacter l'auteur.