Accueil > T.A.B.P. > Un soir de septembre 2007

Un soir de septembre 2007

Épuisement du lieu

dimanche 14 septembre 2008, par js.bach

Quand l’exercice perd de plus en plus de son sel...

Les deux filles à côté parlent d’un café appelé "Rut" ! Et d’une soirée frénétique fameuse : elles doivent plus s’amuser à s’en rappeler, en parler entre elles qu’elle n’ont du le faire sur le moment.

« C’était bien cette année-là ! » « Carlos était déchaîné. » « Il est toujours déchaîné ! » Pas mal du tout comme rythme de conversation. Absolument inintéressant, mais pas mal du tout. Elles sont légères et pas très drôles, font chier, mais ça peut donner quelque chose. « Le prof de dessin qui était sorti avec une nana de la classe, la petite brune nympho. » « Gaëlle ? » « C’est ça, Gaëlle ! » grand éclat de rire, stupidité rayonnant. « P’tite brune bien roulée, pris un café, Juliette me l’avait dit. Louise l’avait à… Ah putain, j’ai problème de mémoire » « Victorine ? » « Victorine, gros truc que je ne devais dire à personne et elle l’avait dit à Juliette qui me l’avait répété. Ils s’étaient pécho, le truc atroce. Le coup de Gaëlle ! » Ha ha ha… La suite est tout aussi passionnante.